Grand jeu "La Sculpture s' Expose"

Accueil » Formes en Vitrines » Expo. en Vitrine

Ils exposent pour vous

dans les vitrines de saint-omer du 18 juin au 3 juillet 

Nyoman BUJANA


Né sur l'île de Bali, en Indonésie, je m'inspire de ma culture Hindoue, empreinte de sérénité et de respect de l'autre, et de l'observation de la vie tout simplement. La mort n'est qu'un passage de l'âme vers un meilleur état. Ce n'est pas une fin en soi. Sublimer ce qu'était un animal par-delà sa mort l'ancre dans notre réalité et nous rappelle l'impermanence de tout chose.

INSOLO


Travail autour de la récup et de la décrépitude des choses, avec le cadeau de la vie, l'univers nous promet la mort et la décrépitude de toutes choses. La mise en exergue de cette fatalité peut la rendre belle. Inspiré de la culture Japonaise et notamment le Wabi Sabi (wabi (solitude, simplicité, mélancolie, nature, tristesse, dissymétrie…) et sabi (l'altération par le temps, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets, le goût pour les choses vieillies, pour la salissure, etc.)) je travail toute matière et tout support pour mettre en valeur la décrépitude des choses ...

BRIG


Cette belle aventure a débuté en 2003 lorsqu'en poussant les portes de l'atelier céramique de l'école d'arts appliqués de Grande-Synthe, Brig découvre avec bonheur de travail de l'argile. A dater de cet événement, elle façonne la terre comme autant d'émotions ressenties au fil de moments précieux, de rencontres et traduit dans la matière toute la sensibilité de la vie qui s'émancipe et particulièrement celle des femmes en s'appliquant à capter leurs sentiments, leurs états d'âme. Depuis peu un nouvel univers peuplé de personnages décalés mais toujours attachants et colorés prend vie. L'artiste se libère des visages normés pour laisser place à plus d'humour.

Consommer Basuyaux

Caroline BASUYAUX


L'objectif est d'utiliser le détournement d'objet. Ne pas jeter est une éducation, certes, mais aujourd'hui, je l'ai transformée en philosophie de vie : "acheter peu,réutiliser beaucoup". Cette philosophie, difficile. à appliquer au quotidien, prend pourtant, dans mon art, toute l'importance que j'y attribue.
Par ailleurs le muselet amène le graphisme en 3D. Il est utilisé expansé ou condensé. Il apporte une ligne légère ou dense. Le matériau est souple bien que la forme Par ailleurs le muselet amène le graphisme en 3D. Il est utilisé expansé ou condensé. Il apporte une ligne légère ou dense. Le matériau est souple bien que la forme soit relativement figée. Jamais lisse, les nœuds,lesraccords de sa fabrication amènent des aspérités et des angulosités incontournables.

Gaïa Basuyaux

Samir SFAXI


Mon sujet de predilection en tant que sculpteur est "la vanité actuelle".
Quoi de mieux que le bois pour représenter, le "corps sec ou le crane"? Par ces essences ses couleurs, teintes et veinages, je represente l'universalité de l'homme, j'ironise sur la vanité humaine, je la détourne et fait du crane non plus un sujet morbide ou macabre, mais plus un sujet de critique social contemporaine en ajoutant à ces figures des yeux pour leurs donner un semblant d'humanité.. de vie.

Jeff OLSEN


Sous l'égide de Débris-Collages & Déchets d’Oeuvres, JEFF OLSEN, « PALINSTICIEN » étymologiquement plasticien recycleur en Grec, accumule au Musée Populaire de Arts &Traditions Néo-Conceptuels ses créations indignes (mais pas trop !). Et y'a du message...
Sponsorisé en nature par la Jette-Society, c'est jamais s'en faire ni jamais sans faire avec ce que d'autres ne veulent plus : Avec le Développement Ordurable, Un Autre Immonde est Possible.

Jean-Marie GUILLOUX

Je suis sculpteur bois et métal, autoditacte J'aime créer et partager ce que je fais.

Michel VERCLYTTE

VIENS: Une invitation adressée aux hommes pour laisser aux femmes les mêmes places qu'ils occupent eux-mêmes et rétablir une juste égalité.
EFFUSION:lnspirer la spiritualité de la fusion de deux corps au travers de l'amour de deux êtres, telle est l'ambition de cette sculpture.

 

Béatrice DEMORY

Aujourd’hui plasticienne art du feu, Béatrice Demory nous propose des objets uniques en terre, réalisés selon la technique du Raku datant du XVIème siècle, et issus de cuissons à plus de mille degrés et de craquelure de l’émail par choc thermique. Elle pratique aussi d'autres techniques en terre: grès, faïence, porcelaine...
L’artiste maîtrise également le travail du verre et nous présente une série de vitraux d’une grande originalité, tels ceux mixant verre, fusing et thermoformage.

 

Bail DANY

 

Prendre un chemin, peu importe où il mène, l’esprit vagabonde, il voyage, puis soudain bascule dans l’imaginaire…partir d’une matière brute, simple, inerte, pierre, bois, métal, y décharger des émotions, des souvenirs, des idées pour en faire un nouvel existant, créer une rencontre, voilà ce qui m’anime.
Rencontre tout d’abord solitaire dans mon atelier avec mes œuvres puis par le partage rencontre avec l’autre.
Créer c’est donner vie à une idée, une sensation ou un sentiment, c’est cet élan de vie que j’aimerais partager avec des matériaux et des gestes simples tel un dessin d’enfant.

Andrée COUDRON
Pardelà le grillage

Je sculpte le grillage pour lui donner des formes douces et agréables malgré la rudesse de ce materiaux.
Le hispter barbu est représentatif des jeunes hommes mordernes actuels qui suivent la mode de près portant presque tous la barbe taillée les cheveux en arrière bien coupés.
Les amoureux, la quetion que l'on peut se poser en regardant la sculpture de ce couple se rencontrent t'ils ou au contraire ils se séparent!! Bientôt la fin d'une histoite d'amour ?
Le dernier baiser est la représentation de l'époque début covid , quand nous ne savions pas encore qu'un baiser pouvait être mortel .

Yolanta ZIOLKOWSKI 

SAS de Lens

Artiste peintre aux nombreuses expositions, Yolanta s’est découvert une passion pour la sculpture avec les ateliers du SAS de Lens. Elle aime exacerber l’expression et le ressenti.

 

Lefebvre Laurence

SAS de Lens

Après de nombreuses années dans la peinture à l’huile, Laurence a découvert la sculpture en 2019 grâce aux ateliers du SAS – Salons Ateliers Sculptures- Elle se passionne et se diversifie dans différentes techniques de sculpture, argile, plâtre, pierre et bois.

Laurence MAILLOT

SAS de Lens

Inscrite aux Ateliers du SAS Salons Ateliers Sculptures Laurence débute par des recherches en argile, après un moulage en plâtre qu’elle patine et va s'essayer à d'autres matériaux puisque la condition sine qua non au SAS, est : OSEZ !

 

 

 

 

 

 

Alexandra GUIDO

SAS de Lens

Créatrice depuis longtemps de beaux objets à l’aide de matériaux divers (laine, plastique, métal) Alexandra a découvert les ateliers du SAS - Salons Ateliers Sculptures – en 2019. Depuis elle s’adonne à la sculpture dans des matières différentes qu’elle ne connaissait pas. Elle veut partager ses émotions.

 

Safia GHOZZI

SAS de Lens

Adepte de l’acrylique depuis très longtemps, Safia a découvert l’atelier du SAS dès son ouverture et pratique maintenant la sculpture en argile et plâtre après ses journées de travail, ce qui lui permet de se détendre tout en s’adonnant à l’art dans un salon particulièrement convivial qu’est le SAS.

Fabienne DE LANGHE

Trois oeuvres qui font partie de la série Ballades de l'Etang de la Grande Meer ; soixante histoires choisies parmi les contes, les légendes et anecdotes historiques et qui ont été l'occasion de la sortie d'un livre.
Une autre façon de découvrir le patrimoine de la région de l'Audomarois.

Jacques HOLLANDE

Je sculpte suivant mon imagination, pour me faire plaisir

 Denis LEROUX

SAS de Lens

Méticuleux Denis Leroux prend le temps de découvrir certains aspects de la sculpture dans les ateliers du SAS de Lens.

Daniel CORBERAND

L’envie de sculpter m’ayant pris à 1’age de 14 ans, elle ne m’a plus quitté jusqu'aujourd’hui alors que je pointe a 76 ans !
Le bois a rapidement eu ma préférence, bois en tous genres, branchages, bois flotté, poutres de récupération, souches d’arbre etc...
Quant à 1’inspiration elle reflète mes voyages, mes lectures et rencontres, ainsi que mes nombreuses visites de musées dans le monde.
Depuis toujours, sculpter a représenté pour moi un mode de communication avec
les représentants de toutes les cultures rencontrées.

Odile DUFLY

 

Géry TREFOIS

Peintre et graveur

Originaire de Gand, Belgique, Gery Trefois est un artiste autodidacte.

Très tôt, son aptitude pour le dessin, son sens aigu de l’observation et son amour du beau, l’amènent à exercer son art.

Toujours à la recherche de la perfection, il met en application sa connaissance parfaite de la technique.

Son œuvre toute entière est empreinte de sa minutie, de sa rigueur et sa grande technicité.

Attaché à l’art figuratif et classique, son style, sous une apparence simple, est très élaboré et précis.

Amoureux du beau, il excelle à mettre en valeur la beauté féminine.

Empreinte de symbolisme et de surréalisme, l’œuvre reflète la sensibilité de l’artiste, et dégage une harmonie colorée, douce et chaude, une légèreté et une spontanéité, un art raffiné.

Il est dans son monde ; un monde fait de courbes, d’ombres, de lumière ; un monde de créativité, d’imaginaire, où se côtoient les sens.

Gery Trefois est un créateur. Au travers de ses tableaux, il devient, avec ses

ombres, un écrivain de la vie ; avec ses couleurs, un compositeur de lumière ;

avec ses crayons, un chef d’orchestre de l’émotion. Il devient le metteur en

scène, le pointilliste de nos sentiments.

Gery Trefois graveur : sa maîtrise parfaite des techniques de gravure et sa précision lui valent, en 2004, d’être qualifié Meilleur Ouvrier de France en gravure sur cuivre et acier, pour impression.

Quand il peint, tout se bouscule dans la tête du maître, Trefois est un maître. Mais lui, avec toute la modestie qui l’anime, il vous répondra par une boutade

 : « Avant d’être des artistes, tâchons d’être des hommes. »

Ses œuvres sont, à jamais, gravées dans le cuivre de nos yeux, dans l’argent

de nos pensées, dans l’or de nos cœurs…